Syndrome de Parkinson – DocCheck Flexikon


par James Parkinson (1755 à 1824), anglais Arzt
Synonyme : Schüttellähmung, Paralysie agitante
Anglais: syndromes de Parkinson

1 Définition

Das Syndrome de Parkinson est un complexe de symptômes, à travers lequel une substance dopaminergique est exposée. Les symptômes typiques du syndrome de Parkinson comprennent les installations akinoises, de rigueur, de ruhetremor et posturales, autres que les symptômes neurologiques moteurs. Le syndrome de Parkinson est similaire aux troubles hypokinétiques hypertoniques.

2 Histoire

En 1817, l’Anglais James Parkinson a décrit le Krankheit comme une « paralysie tremblante » (« Schüttellähmung »). Le neurologue français Jean-Marie Charcot est né en 1884 dans le “Parkinson Erkrankung”. Même dans les années 60, la maladie était causée par Mangel ou la dopamine en tant que corrélation biochimique du syndrome de Parkinson.

3 Épidémiologie

Die Inzidenz des Parkinson-Syndroms préférait 100 ou 100 000 Personen, Männer et ses associés. Le syndrome de Parkinson idiopathique est avec une prévalence de 150 à 100 000 patients en Allemagne avec l’un des résultats neurologiques les plus élevés. Vous avez vérifié l’Erkrankung neurodégénérative. Un écart important peut être trouvé entre la 50e et la 60e année de vie. À partir de 40 ans. Lebensjahr, spritht man von einer “früh beginnenden” Parkinson-Erkrankung (“Early Onset Parkinsson Disease”, EOPD), bei Beginn vor 21. Lebensjahr von einer “juvenilen” Parkinson-Erk

4 introduction

Homme Ologtiologisch unterscheidet suivant 4 Formes des Syndromes de Parkinson :

4.1 Syndrome de Parkinson idiopathique

75 % des personnes atteintes du syndrome de Parkinson idiopathique (SPI) sont également touchées. Hierbei unterscheidet man zwischen einem akinetisch-rigiden Typ, einem Tremordominanztyp, einem Äquivalenztyp und einem monosymptomatischen Ruhetremor. L’IPS Ursache est actuellement (2020) désormais inédit. Vermutet devient une Genèse multifactorielle.

voir article principal: Syndrome de Parkinson idiopathique

4.2 Formes génétiques du syndrome de Parkinson

Dans le fichier suivant, vous trouverez un générateur monogénétique. Bisher bekannte Genloci sind PARK 1 bis 16, wobei formes autosomiques dominantes et autosomiques-resessives unterschieden werden.

4.3 Syndrome de Parkinson atypique

Le syndrome de Parkinson atypique ou auch Parkinson-Plus-Syndrome commencera à se manifester avec des facteurs neurodégénératifs. Dazu zählen :

4.4 Syndrome de Parkinson secondaire

Symptomatique bzw. Le syndrome de Parkinson secondaire est constitué des facteurs principaux identifiables suivants :

5 Physiopathologie

Le syndrome de Parkinson est caractérisé par un système de dopage, les fonctions motrices motrices des noyaux gris centraux. Insesonde melaninhaltigen Neurones in der Substantia nigra sind betroffen. Ce travail est maintenant disponible sous la Chronique Neuron des Striatums, était une langue bradykinoise.

L’acide dopaminergique dans le carcinome basocellulaire a une teneur relative en acétylcholinergique. Toutes les concentrations autres que les neurotransmetteurs, tels que la sérotonine et la noradrénaline, peuvent être affectées. Du point de vue de la transmittance, les émetteurs sont connectés aux différents systèmes neurologiques, qui, comme le moteur (stimulation hypokinétique-hypertonique), sont également soumis à des fonctions psychiques, sensorielles et végétatives.

voir également: Système moteur extrapyramidal

6 Symptôme

6.1 Symptômes cardinaux

Le symptôme du syndrome de Parkinson est Verminderung bzw. Verlangsamung der Willkürmotorik. Das bezeichnet man als Hypokinese bzw. Bradykinois. Dans le contour le plus déformé, il y a une constellation (Akinese). The Hypokinese dußert dür verscheiedene Teilsymptome wie Hypomimie (verminderter mimischer Ausdruck) od Amimie, auch “Maskengesicht” genannt, Micrographie, Mikrophonie und kleinschrittiges Gangbild.

Généralement traité immédiatement après les symptômes cardinaux suivants :

  • Rigueur (Tonuserhöhung der Muskulatur): Muskelsteifheit, die unabhängig von der Geschwindigkeit der Gelenkbewegung ist. Pas de mouvement passif Extrémité vient à ce qu’on appelle Zahnradphänomen.
  • Ruhetremor : avec une fréquence d’env. 4-6 Hz, jusqu’à 9 Hz. Faisceau courbe d’amplitude Begin von Willkürbewegungen; Typique est l’activation des tremblements à travers la description ou les émotions réelles.
  • Εγκασταση στάσης: Sécurité debout, qui n’est pas principalement visuelle, vestibulaire, zébrée ou proprioceptive Strungen elklärbar ist.

La constellation Symptôme typique de ??remorquage, RIgor, Àchinois et Piosturaler Instability Fastst man aussi avec l’acronyme PIÉGER zusammen.

6.2 Symptôme trompeur

Les symptômes les plus courants sont :

Les symptômes de ce symptôme peuvent être attribués au tableau clinique typique du patient, qui avait déjà été diagnostiqué avec la maladie, mais ce n’est que dans le cas d’un patient qui peut être diagnostiqué et faire une chute libre. L’ensemble du casier Bewegungsapparat wirkt weniger, donc geht etwa beim Gehen das Mitpendeln der Arme verloren. L’entreprise est déjà masquée et imbattable. La liste des hindous est disponible pour le syndrome typique de Parkinson-Pillendreher-Tremor.

7 Complications

Les autres Verkuf der Erkrankung können Complications auftreten, à savoir :

8 Diagnostic

Le diagnostic de syndrome de Parkinson a été posé cliniquement. Afin de différencier l’IPS des autres formes du syndrome de Parkinson, les différentes extinctions peuvent être modifiées. Accédez aux paramètres par défaut ci-dessous :

  • Accompagnement neurologique complet avec les instructions suivantes sur :
    • Anamnestische Angaben zu Begin et Dauer der Beschwerden, Seitenbetonung, autonomen Funktionen, Familienanamnese
    • Akinese, Rigueur (Froment-Manöver, Kopffalltest, Armpendeltest), tremblement, installation orthostatique
    • Systèmes oculomoteurs : Force de sacrifice, Blickparese vertical, vestibulo-réflexe (VOR), Fixations VOR
    • avant Zeichen wie Primitivreflexe oder motorische Perseverationen
    • zerebelläre Zeichen
    • Pyramidebahnzeichen
    • einer cognitiven Leistungseinbuße
    • Einer Apraxie symptôme
    • von Verhaltensoder psychischen Störungen
  • Pièces jointes :
  • Tests fonctionnels neurologiques :
  • Diagnostic spécial

9 Échafaudage

La mise en scène suit les matchs de Skala à Hoehn et Yahr bzw. l’échelle d’évaluation unifiée de la maladie de Parkinson (UPDRS) ou le MDS-UPDRS.

dix Diagnostic différent

Les diagnostics différentiels les plus importants du syndrome de Parkinson sont :

11 Traitement

La thérapie du syndrome de Parkinson est basée sur l’étiologie. Le médicament idiopathique du syndrome de Parkinson est traité avec des anticholinergiques, L-Dopa et DOPA-Decarboxylase-Hemmer, des dopaminagonistes, MAO-B-Hemmer ou COMT-Hemmern. Alth nicht-medikamentöse Maßnahmen komen ua Ergotherapie, Physiotherapie und Logopädie sowie Psychoedukation und Selbsthilfegruppen στο Betracht.

voir article principal: Syndrome de Parkinson idiopathique

12 Styliste

Laisser un commentaire