Le modèle financier d’une entreprise : définition


4.51/5 (55)

Quel est le modèle financier d’une entreprise ? Comment trouver le bon modèle financier pour votre entreprise ?

Définition : Le modèle économique ou « business model » est la manière dont l’entreprise génère ou générera de la rentabilité. C’est une description ou une représentation cohérente des moyens de tirer un revenu d’une activité.

Le modèle économique est touchant différentes fonctions de la société:

  • Commercialisation. Le modèle financier repose sur un concept marketing, c’est-à-dire une « proposition de valeur faite au client ».
  • L’ORGANISATION. Le modèle économique repose sur une organisation cohérente et efficace.
  • Financièrement. Le modèle économique est un « modèle de revenu » en même temps qu’un « modèle de coût ».

Enfin, le modèle économique est un élément fondamental stratégie d’une entreprise : est un plan d’organisation qui permet de proposer une offre pertinente et compétitive, tout en garantissant la pérennité de l’entreprise dans le temps et sa capacité à génère du profit.

Tout entrepreneur doit se poser la question sur son modèle financier, y compris le démarrage d’une très petite entreprise. L’homme d’affaires présente son modèle financier à plan d’affaires et le traduit en nombres dans prévisions financièresLes

Comment déterminer le bon modèle économique ?

Trouver un bon modèle économique implique identifier un équilibre entre différentes contraintes et opportunités qui caractérisent l’entreprise :

  • Les’offre spéciale Considérant qu’il peut être mis en place en tenant compte des attentes des clients, des contraintes organisationnelles et des exigences financières,
  • Les collaborateurs et ressources externes que la mobilisation est possible,
  • les chaînes et Contact et de allocation Considérant qu’il peut être utilisé en tenant compte de contraintes internes ou externes,
  • Les ressources internes qu’il est possible de mobiliser : des cash-flows, des capacités productives, des personnes (compétences, savoir-faire, savoir-être, créativité, etc.),
  • Les marges qui peut être atteint étant donné la structure des coûts variables et fixes.

Diagramme du modèle économique

Comme le montre le diagramme ci-dessus, déterminer le bon modèle commercial comprend :

  1. Trouvez une correspondance entre la proposition de valeur et le segment de clientèle cible :
  2. Trouver la viabilité financière :
    • investissement initial disproportionné,
    • retour sur investissement assez rapide,
    • marge suffisante pour les coûts variables et les coûts fixes,
    • modèle de trésorerie durable (contrôle Capitale et besoin de fonds),
  3. Trouvez des façons d’appliquer le modèle :
    • ressources internes mobilisables,
    • faire appel à des ressources externes (sous-traitance par exemple),
  4. Trouver un modèle viable :
    • l’environnement est pris en compte (évolutions technologiques et réglementaires),
    • Les des risques sont connus et conquis,
    • le modèle est constamment ajusté et réajusté.

Toile de modèle d’entreprise.

Les toile de modèle d’entreprise est un outil populaire pour la gestion stratégique et l’aide à la création d’entreprise. Permet de définir et de formaliser de manière simple le modèle financier de l’entreprise.

Cliquez pour consulter notre article dédié affaires mmodèle de toile et téléchargez un modèle Word modifiable.

Exemples de modèles économiques.

Exemples de modèles économiques en économie classique :

  • Achetez des biens pour les revendre à un meilleur prix. Exemple : activité de revendeurs d’occasion.
  • Achetez des articles en échangeant et en revendant à des prix attractifs pour créer un volume de vente important. Exemple : Gifi.
  • Distinction par qualité ou image pour justifier une marge et un prix plus élevés. Exemple : les marques de luxe.
  • Choisir un emplacement central achalandé pour créer du volume et mettre en perspective le niveau des frais fixes et des loyers. Exemple : Fnac.
  • Choisir un emplacement éloigné mais bon marché et étendu pour offrir une gamme plus large et des prix inférieurs à ceux de la concurrence. Exemple : Leclerc.
  • Sélection d’objets importés rares pour justifier un prix élevé.
  • Standardiser les équipements d’exploitation ou de production pour réaliser des économies d’échelle. Exemple : Ryanair.
  • Développez une couverture réseau optimale pour vous établir en tant que leader. Exemple : Orange.
  • Vous innovez en permanence pour garder une longueur d’avance sur la concurrence et fidéliser vos clients. Exemples : Zara, Apple.

Exemples de modèles économiques dans l’économie Internet :

  • Proposer une offre gratuite attractive pour amener le client à consommer des offres payantes à forte valeur ajoutée. Ce type de modèle entraîne un investissement de démarrage important (en temps ou en argent) et des revenus tardifs. Exemples : Facebook, Twitter.
  • Proposez gratuitement un site attractif, générez du trafic puis générez des revenus publicitaires.
  • Concentrez-vous sur la publicité et la réputation et soyez payé par un comité de service. Exemple : Booking.com.

Voir aussi notre article sur les 15 types de modèles de financement d’entreprise.

Les raisons de l’échec de certains modèles économiques.

Un modèle économique peut échouer pour les raisons suivantes :

  • Le client n’est pas prêt à payer le prix suggéré,
  • La concurrence offre une offre qui correspond le mieux à la demande et gagne des parts de marché,
  • De nouveaux entrants (concurrents) apparaissent,
  • Le cycle de vie du produit est épuisé,
  • Une évolution technologique (nouveaux usages) apparaît,
  • Le canal de distribution s’avère inadapté,
  • Retour sur investissement très lent,
  • Les coûts de production augmentent très rapidement,
  • Le chef d’entreprise est très concentré sur le maintien de sa marge (augmentations de prix normales) et oublie le bénéfice du consommateur,
  • Les investissements réalisés ne permettent pas de bien préparer l’avenir.

Un modèle économique est nécessairement évolutif. L’entreprise doit constamment adapter son modèle, en restant fidèle à son histoire, ses atouts et son savoir-faire.

Voir aussi notre article sur la gestion des risques d’entreprise.

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire